Historique

Le lin est cultivé et tissé en Flandre depuis des siècles. Au 18e siècle, Meulebeke, dans la région de Courtrai dans le sud-ouest de la Belgique, était l'un des villages qui produisait le plus de toiles de lin. Dans les années 1800, il y avait des dizaines de tissages à Meulebeke et aux alentours. Il n'en subsiste que deux aujourd'hui: Libeco et Lagae Linens.

Les plus anciennes informations sur Libeco datent de 1864. À cette époque, la société était un centre de collecte et de stockage des tissus en lin produits à domicile dans la région. De là, les tissus étaient acheminés par charrette vers Courtrai où ils étaient teints et vendus. À partir de 1904, une unité de production est établie et l'usine installe ses premiers métiers mécaniques; à la fin de la Première Guerre mondiale, elle en compte 140. La production consiste en des toiles fines en pur lin et en toile métisse (lin-coton) pour draps de lit et nappages. À  ce moment déjà, une grande partie de la production est exportée, spécialement vers l'Amérique du Sud. Avec la Seconde Guerre mondiale s'annonce une période difficile pour l'entreprise. Mais au début des années 1960, les actionnaires de Libeco adoptent un plan d'investissement ambitieux pour assurer la stabilité de l'entreprise et lui permettre de croître une fois de plus.

Fondée à Courtrai en 1858, Lagae Linens produisait surtout de la batiste fine et des mouchoirs. Avec la reprise des Tissages de Gryze à Meulebeke, les frères Lagae commercialisent une gamme de produits plus étendue. Après la destruction partielle de leur atelier de tissage en 1940, les installations de production de Lagae Linens ont été reconstruites et agrandies au fil des ans pour constituer aujourd'hui une société dotée d'un outil de production très moderne. Au moment de la fusion avec Libeco, la société était équipée des dernières machines à tisser à projectiles et à lances de Sülzer-Rüti. 

Les deux sociétés ont fusionné le 2 juin 1997, pour constituer Libeco.Lagae. La force et la synergie dégagée par cette fusion amicale assurent que l'artisanat séculaire du tissage du lin belge entrera plus fort que jamais dans le nouveau millénaire.

Libeco Home, la confection des produits finis a toujours fait partie de nos activités. Entre 1864 et 1950, la collection comprenait des mouchoirs, du linge de table et du linge de lit, ainsi que des essuie-mains. Dans les années soixante et soixante-dix, la gamme a été étendue avec du lin imprimé et des tissus à base de fils teints. À partir de 1980, la division devenait de plus en plus active à promouvoir l'introduction du lin dans notre vie quotidienne... Aujourd'hui, la collection Home est l'une des plus créatives sur le marché du linge de maison.

Libeco.Lagae Inc. a été fondée en 1993 à New York pour se focaliser sur le marché de l'habillement aux Ètats-Unis. En 1997, le lin est cultivé et tissé en Flandre depuis des siècles. Au 18e siècle, Meulebeke, dans la région de Courtrai dans le sud-ouest de la Belgique, était l'un des villages qui produisait le plus de toiles de lin. Dans les années 1800, il y avait des dizaines de tissages à Meulebeke et aux alentours. Il n'en subsiste que deux aujourd'hui:Libeco et Lagae Linens.

Libeco Home Stores NV a été fondée en 1986 sous le nom "The Linen House". Une première boutique a ouvert ses portes à Bruges. Depuis, d'autres magasins ont ouvert avec le but de promouvoir le lin.

believe in linen
Quality labels
SitemapBlogFacebook